15 MARS 2019

Les bons outils de correction en ligne

Chez Karbur, nous sommes toujours à la recherche d’outils novateurs… même en orthographe! Comme il existe une panoplie d’outils de correction en ligne, nous en avons testé plusieurs. Nous vous en présentons ici quelques-uns qui pourront sans doute vous être utiles.

1. Les outils de correction de textes complets

Nous avons testé divers correcteurs en ligne en rédigeant un texte diagnostique qui comportaient 14 erreurs de toutes sortes. Les deux correcteurs ayant le mieux performé sont bonpatron.com et reverso.net. Chacun d’eux souligne les erreurs et propose une explication de la règle à suivre lorsqu’on approche le curseur du mot erroné. Notons toutefois qu’aucun des deux correcteurs n’a réussi à corriger les 14 erreurs du texte (13/14 pour Bonpatron et 12/14 pour Reverso).

Bonpatron.com

Reverso.net

2. Les outils d’aide à la rédaction

Il existe également des outils élaborés par les gouvernements du Québec et du Canada qui sont disponibles en ligne gratuitement. Ces outils sont extrêmement complets : en plus de soutenir le scripteur lors de la correction grammaticale, ils proposent également des rubriques qui améliorent la syntaxe et la présentation.

Le premier outil, élaboré par le Gouvernement du Canada, s’appelle Termium plus. Il donne d’abord accès à des millions de fiches explicatives en anglais, français, espagnol et portugais. On peut également y trouver une foule d’informations, comme la conjugaison, les cooccurrences et les prépositions adéquates sous la rubrique « Outils d’aide à la rédaction ».

Le deuxième outil, œuvre de l’Office québécois de la langue française, est la Banque de dépannage linguistique, mieux connue sous l’abréviation « BDL ». Cette banque de données s’utilise très facilement; en effet, on n’a qu’à entrer le mot qui nous fait hésiter et une liste d’articles susceptibles de nous intéresser s’affiche à l’écran. Les exemples sont clairs et variés.

3. Un dictionnaire payant en ligne

Bien que payant, le dictionnaire Usito.com s’avère très pratique pour la correction. En effet, il s’agit d’un dictionnaire basé sur l’emploi de 80 000 mots au Québec. Ainsi, chaque terme est accompagné de définitions, de synonymes et d’antonymes. De plus, il est possible de consulter les anglicismes et les emplois critiqués reliés à ces termes. Le site Usito offre un essai gratuit de 10 jours.

Bien sûr, il existe une foule d’autres outils qui permettent à quiconque de produire des documents exempts de fautes d’orthographe ou de syntaxe. Nous avons partagé ici avec vous ceux qui nous semblent les plus utiles.

Bonne rédaction!